ANTICHAMBRE POUR LA LUMIÈRE, 2006

DEMARCHE DU PROJET

Retour aux images


« Les rêveries de la maison sont à leur maximum de condensation quand la maison devient conscience du soir qui tombe, conscience de la nuit maîtrisée. […] Dès le soir, commence en nous la vie nocturne. La lampe met en attente les songes qui vont nous envahir, mais déjà les songes entrent dans notre pensée claire. La maison est alors à la frontière de deux mondes » - Gaston Bachelard







« Antichambre pour la lumière » est un projet d'installations vidéo qui présente deux dispositifs de projection vidéo; une installation vidéo à trois écrans, qui forme l'espace d'une chambre à coucher, et une projection vidéo dans une baignoire, qui forme l'espace d'une salle d'eau.

L'installation à trois écrans raconte l'histoire d'une femme perturbée dans son sommeil par l'environnement de sa chambre. Une fois la lumière éteinte, les murs et les objets de la pièce deviennent des passages vers d'autres espaces-temps. Ils révèlent les traces d'une mémoire, les réminiscences d'histoires perdues qui continuent d'habiter l'inconscient du personnage. La femme tente de faire la lumière sur les sons et les événements qui se déroulent dans la chambre mais, aussitôt la lampe allumée, la lumière fait fuir la double réalité et la chambre réapparaît dans son état normal. Accompagnant cette installation, la projection dans la baignoire présente une nageuse qui, à contre-courant dans une rivière, tente d'avancer et de franchir la limite de la baignoire.